Le barbershop : la naissance d’un concept

Mais qu’est-ce que c’est vraiment ?

L’image que nous avons du barbershop ? Un lieu agréable, convivial, animé, au sein duquel détente et professionalisme se rencontrent. Mais le barbershop a-t-il toujours eu cette image ? Les barbiers ont-ils toujours symbolisé l’esthétique masculine et la convivialité ? Le point avec Kontourz.

D’antan, les barbiers étaient assimilés à des médecins. Être barbier était une profession médicale ! Bien que sa mission ait toujours été de tailler la barbe (comme son nom l’indique), le barbier était aussi en charge d’arracher des dents et de saigner les patients. 

Oui, les barbiers n’avaient pas de clients comme aujourd’hui, mais bien des patients. 

Dans la médecine d’avant, les chercheurs avaient pour conviction que faire saigner un patient permettait aux infections de sortir du corps. Bizarre, n’est-ce pas ? 

Les mouchoirs enduits de sang des patients saignés étaient étendus à l’entrée du barbershop. D’où le symbole des barbershop bleu, blanc et rouge très reconnu dans le monde anglo-saxon ! 

Blanc pour le mouchoir, rouge pour le sang et bleu pour le bâton que le patient devait tenir fermement pour rendre sa veine plus saillante et déclencher les saignements. 

De médecin à esthéticien, le métier de barbier a traversé les générations ! De plus en plus tendance ces dernières années, le métier connait un véritable essor. Une belle consécration à la beauté des hommes !

Bethsabée Boukobza

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires.
  • Ajouter un commentaire